A5 touché, A4 coulé

25 02 2009

A4 ou A5 ?

les formats de papier

les formats de papier selon Wikipédia

Intéressante disputatio lancée par DB sur les formats actuels des documents (A4) alors que les liseuses  (désolé, je préfère liseuse à livrel) sont dans le genre A5. Parlant de documentation non scientifique, on voit qu’on arrive à lire correctement des docs de ce genre  grâce à un petit stratagème innocent qui consiste à  créer des docs en A4 pour être lus en A5.

Pourquoi ? Parce que les nouvelles imprimantes/photocopieurs/fax savent faire toutes seules des cahiers qu’il suffit d’agrafer pour en faire un chouette doc offert au usagers de bibliothèques (exemple : sélection, biblio, dossier, programmation). La réduction automatique en format A5 est intéressante si on prend la peine d’écrire en format A4 avec des caractères suffisamment gros (généralement corps 14) . Et voilà un doc très lisible sur tablette, comme programm_-printemps-des-poetes. Considérant que l’écran d’une tablette équivaut  à un format de l’ordre de 9 x 12 cm, on peut admettre que la lecture s’effectue sans grossissement.

Il y a une dépendance (oui, avouons-le) aux formats papier vernaculaires.

Il nous faudra tester des documents plus volumineux ..et régler la question des illustrations.





Le Cybook entre dans l’ePub

22 02 2009

Extrait :http://aldus2006.typepad.fr/mon_weblog/2009/02/le-cybook-entre-dans-lepub.html

« c’est l’annonce par Bookeen, sur son blog, de la signature de l’accord avec Adobe pour intégrer aussi bien le PDF reformatable (qui existe déjà sur le Sonyreader) mais aussi le format ePub. Voilà qui va ouvrir le Cybook a beaucoup de livres potentiels, notamment vers des éditeurs qui adoptent la norme ePub pour la diffusion de leurs catalogues (avec une DRM Adobe). Sur le site d’Adobe, on voit que outre le Cybook, l’ensemble des lecteurs disponibles adoptent la technologie développée par Adobe (sauf le Kinble bien évidemment). »