Et le feuilleton continue

17 06 2009

Rappelez-vous : Robert-ne-veut-pas-lire avait initié le roman numérique à feuilletons. Le voilà maintenant engagé sur la voie de la BD.

Et,  il faut le dire, avec bonheur et pertinence.

Parce que l’expérience d’ave comics pour Iphone pouvait n’avoir convaincu que les geeks (découpage quasi artificiel du scénario), tout comme Foolstrip en s’adressant aux lecteurs de tablettes ne rendait pas la totalité de la palette de la couleur ( le noir, c’est une couleur, je sais).

l'incorrect Ferrand

l'incorrect Ferrand

Avec les aventures carrément immorales imaginées par Serge Ferrand, [attention fichier un peu lourd] non seulement on retrouve un ton, mais un choix graphique, mais un déroulé qui se rapproche très fort de la lecture « à l’ancienne ».

Et c’est livré par feuilletons, on pourrait dire par planches.

Vite vite, la suite …

Publicités




Les pionniers

29 01 2009

Rendez-vous a été pris le jeudi 29 janvier à 9h30.

Après une heure passée dans l’auditorium, on sort avec « nos »  6 tablettes Sony qui ont été réparties de cette manière :

–  les trois médiathèques de quartier ( Noella, Brigitte,  Brigitte)  : une chacune

– Jeunesse (Mireille) : 1

– Art/Cinéma/Musique ( Saïc) : 1

– Littérature/doc/Patrimoine  (Valérie) : 1

* et sur la photo, Fabrice, Ewan (équipe TIM) ainsi que Paul.

  • Comment ça s’est passé ?

Présentation à l’écran de la tablette et du projet d’expérimentation (visible par ici)

Remise d’un petit mode d’emploi (visible par là)

Consignes

Manipulations

manip_11

manip4

  • Comment on a réparti les tablettes

Sept  tablettes, une en secours = six à répartir entre 10 équipes !

on a choisi de bien représenter les médiathèques de quartier, puis  de faire des couples qui donnent ceci :

– plateau Musique/Art/Cinéma  (ils font aussi partie du même pôle)

– Littérature+ Documentation + Patrimoine : ça sent le bricolé, mais pas le choix. et puis ils/elles travaillent souvent ensemble.

– Jeunesse : ça s’imposait un peu.

  • Qu’est-ce qu’on a mis dessus ?

On a fait un premier « menu » pour les trois semaines  à venir ;  il est composé de 8 ensembles qu’on a estimé représentatif des « réservoirs » disponibles  à ce jour :

1.  Chez publie.net (l’abonnement a été pris en décembre 2008 ) 4 textes [sans DRM] :

(littérature contemporaine – textes non publiés en version papier)
Croissance, familles savoyardes et baskets à scratchs de Jean-Charles Massera
Autoroute de François Bon
Comment je n’ai pas rencontré Paul McCartney de François Pachet
Les villes fantômes de Jean Rouaud

2. Chez Numilog (plateforme avec 250 livres) 4 romans :

Le pays de Marie Darrieussecq
Le don des morts de Danièle Sallenave
Les trois médecins deMartin Winckler
La place de l’étoile de Patrick Modiano

3. Premières pages (merci,  epagine et Tite-Live) : La Cadillac des Montadori de Marie Ferranti, La meilleure part des hommes de Tristan Garcia, les inséparables de Marie Nimier, une éducation libertine de Jean-Baptiste del Amo.

4.  Bande dessinée : « connecté » de Martin Vidberg

5.  Jeunesse : Tom Green à la porte d’ébène de P.G. Adven (cadeau !)

6.  un roman-feuilleton des éditions Robert ne veut pas lire (merci, Robert)  : la psy bien fidèle de Francis Mizio

7.  des livres libres de droits :
Comment apprendre la guitare sans connaître ses notes de Jean-Pierre PETIT
Dictionnaire des idées reçues de Gustave Flaubert

8. Nos prod’ : « février dans les médiathèques » et « rock psychédélique, bio-bliblio-filmo » réalisée pour l’expo en cours

9. Un peu de son,  avec quatre prestations de slam enregistrées en mars 2007 à propos d’une expo consacrée à la poésie contemporaine

Conformément  au protocole d’expérimentation,  les « tabletteurs/euses » partent pour trois semaines, du 29 janvier au 21 février  avec quatre  missions : prise en main / lectures / commentaires / incidents.

Et pendant ce temps-là …